• LA COMPAGNIE PIERROT NOIR PRESENTE

    GASTON COUTÉ

    triogastoncoute

     

     


     

    Les mangeux d'terre

    (Chansons et monologues)

    avec

    Philippe Le Velly : Chants et monologues
    Jacques Anidjar : Guitare, Harmonica
    Kévin Castagna : Guitare, Banjo
    Renaud Marchal : Création lumières
    Manu Borie : Régie son
    Jean-Marie Champion : Mise en espace
  • L'EQUIPE ARTISTIQUE

    Philippe Le Velly (alias Pierrot Noir)

    Phil Comédien depuis une vingtaine d'années, il a travaillé avec diverses compagnies en région centre et en Dordogne (Théâtre du globe avec le comédien Patrice Déhent, formation mime avec Thierry Bardet de l'école Lecoq), en 1995 il s'installe en Dordogne, en 1999 il crée la Compagnie Pierrot Noir qui lui permet de créer et de développer ses propres spectacles de chansons-monologues et de théâtre (croqueur de lune 1995, Il marchait seul 1999, Molière et la farce 2000, Gaston Couté : la chanson d'un gâs qu'a mal tourné 2001, Scapin and Co 2005 (en co-production avec le TGN), les oiseaux de passage en 2008, Gaston Couté : Les mangeux d'Terre en 2010. Il travaille également pour le théâtre Grandeur Nature avec Jean-Marie Champion (Samedi Soir  Samedi Noir 2000, Les Chaises 2002-2003, dernièrement il interprètre le rôle de Nasser dans Chatila sur une mise en scène de Fabien Bassot pour la Cie Lazzi Zanni 2009

     

    Jacques Anidjar

    Jack Auteur compositeur interprètre, ancien élève du CMCN à Nancy, on l'a rencontré comme guitariste chanteur dans le groupe de Jacques Gandon (Trois carreaux de la marge) comme co-auteur compositeur interprètre avec N'Co le duo avec son frère Daniel, comme choriste sur le CD de Léo Ferré par Joan Po Verdier et avec la CIe Pierrot Noir en 2001 comme guitariste pour la chanson d'un gâs qu'a mal tourné de Gaston Couté (tournée 2001 à 2005), puis avec le spectacle Epouvantail (chansons et monologues) depuis 2006. Depuis plusieurs années, il se produit avec un trio de Rhythm'n'Blues "Brother Jack" avec un bassiste et un batteur (Phil & Jo Pento" et en solo Blues avec guitare et harmonica. Ses qualités de musicien ont permis d'apporter aux musiques de Pierrot Noir une richesse et une présence tout en respectant la sensibilité requise pour ce nouvel opus de Couté "Les Mangeux d'Terre). Il assure avec le nouveau venu de la troupe, Kévin Castagna, les arrangements du spectacle.

     

    kevinKévin Castagna

    Nouveau venu dans la troupe, auteur compositeur interprètre, élève du consrevatoire de Périgueux, en 1999 il travaille comme guitariste pour la Cie Pierrot Noir (tournée en Beauce et en Dordogne). Lauréat du Trophée Radio France 2007, Truffe d'argent de la ville de Périgueux. Il participe à la création des Oiseaux de passage avec Pierrot Noir en 2008, il assure les parties guitares et les arrangements musicaux du spectacle, il tourne avec son propre spectacle "Je changerai tout" en solo ou en formation depuis deux ans, travaille avec divers auteurs compositeurs en Dordogne, assure la première partie du chanteur Anis en octobre 2009 au théâtre Périgueux, ce jeune artiste à l'univers poétique proche de la nouvelle scène française saura apporter au spectacle "Les mangeux d'Terre" l'énergie de sa génération.

     

    Jean-Marie Champion

    Metteur en scène et démiurge du Théatre Grandeur Nature, compagnon de route depuis plus de dix ans, il assure la mise en espace du spectacle.

  • GASTON COUTE

    LES MANGEUX D'TERRE

    Les mangeux d'terre est un nouveau spectacle consacré au poète libertaire Gaston Couté (1880-1911) qui au travers de ses poèmes chante les gueux des villes et des champs avec son inimitable accent du terroir, flagelle les tartufferies et sonne le toscin des révoltes.

    Enfant de la Beauce, il dit les gens du début du 20ème siècle et son témoignage est celui d'une réalité sociale accablante. Coeur à vif, il donne la parole aux faibles, aux victimes d'une société déjà mal faite à l'époque ! Mort prématurément Gaston Couté reste un grand poète à découvrir. Philippe Le Velly alias Pierrot Noir, tente avec ses complices Jacques Anidjar et Kévin Castagna de briser le mur de silence qui emprisonne le répertoir de Couté et l'esprit de révolte qu'il incarne.

    Gaston Couté reste pour nous un poète de nécessité majeure dans notre société ou la mondialisation économique laisse tant de monde sur le côté du fleuve qu'est le grand capital, fleuve "ousque les malins pêchent, ousque naviguent  les grous !"

    Pierre Mac Orlan a écrit à propos de Gaston Couté : "en dehors de son goût très vif pour les revendications sociales généreuses, Couté aimait les choses tendres de son pays, les bords de la Loire, la chanson, inifiniment mélodique et sentimentale devenait alors son plus sûr moyen d'expression".

    Démarche artistique

    Après un premier opus de l'oeuvre de Couté en 2001 "la Chanson d'un gâs qu'a mal tourné" tournée Dordogne, Paris, Ivry/Seine, Bretagne ... nous avons décidé de mettre en chantier en 2010 "les Mangeux d'Terre" avec de nouveaux textes et de nouvelles musiques sans toutefois laisser tomber les incontournables. L'arrivée de Kévin Castagna (banjo, guitare, mélodica) viendra enrichir le travail d'arrangements de Jacques Anidjar (guitares, harmonica). Nous avons travaillé dans une perspective de musiques traditionnelles (blues, valses, tango, jazz manouche, folk). Ce spectacle s'emploie à mettre en alternance l'accent sur les deux grandes veines poétiques (l'amour, la révolte) qui traversent l'oeuvre de Gaston Couté.

  • GASTON COUTE

    Le gâs qu'a mal tourné

    coute

     

     


     

    S'il est un poète maudit, dans la littérature française, c'est bien Gaston Couté. On a certes pu parler de "poètes maudits" à propos de Rimbaud, Corbière, Nerval, Mallarmé ou Verlaine, mais ceux-ci sont depuis longtemps rentrés en grâce, et leurs noms figurent désormais en bonne place dans toutes les anthologies de la poésie française. Or ces doctes recueils semblent ignorer à jamais le nom de Gaston Couté, sans qu'aucune exception ne vienne battre en brèche ce mur de silence ou d'indifférence. Et si, aujourd'hui, Gaston Couté n'est pas complètement tombé dans l'oubli, il ne le doit qu'a ces chanteurs qui, obstinément, depuis de nombreuses années, s'acharnent à mettre ses poèmes en musique pour mieux les faire connaître, ainsi qu'a un petit éditeur (le vent du ch'min) qui a publié l'ensemble de ses oeuvre dans les années 70.

    Pourtant Gaston Couté fût et demeure un poète majeur. Un poète essentiel. Fils de meunier, il naît à Beaugency, dans la Beauce, le 23 septembre 1880. Deux ans plus tard, sa famille s'installe au moulin de clan, à quelques kilomètres de Meung sur Loire, où il ira à l'école jusqu'à son entrée au Lycée d'Orléans.

    A partir de 1897, il publie ses premiers textes et poèmes sous le pseudonyme de Gaston Koutay. La même année, il est renvoyé du lycée et commence à travailler comme journaliste au progrés du Loiret. Fin octobre 1898, il abandonne tout : famille, emploi, amis ... pour monter à Paris tenter sa chance dans les cabarets de la butte Montmartre.

    Il a déjà écrit, à 18 ans, une bonne part de son oeuvre, et ne tarde pas à trouver un engagement au cabaret Al Tartaine, à deux pas de l'ancien Chat Noir. Sa prestation déconcerte, il est vêtu et chapeauté comme un paysan et sa langue est truffée de patois Beauceron, de plus la révolte rageuse de ses vers a pour cible les gros propritétaires terriens, l'école, le clergé et l'armée.

    Rapidement fiché par la police comme agitateur anarchiste, Couté connaît un relatif succès dans les cabarets de Montmartre et du Quartier Latin à partir de 1902. Il collabore également à divers journaux comme le libertaire, la barricade et la guerre sociale où il publie des poèmes et des chansons sur des airs populaires. Malgré ses succés et l'estime affichée de ses pairs, il sombre dans la misère et l'alcoolisme.

    Il n'a que 31 ans lorsqu'il meure, le 28 juin 1911, à l'hopital Lariboisière, laissant derrière lui une oeuvre d'une richesse exceptionnelle : ironique, mordante, lyrique, ardente, sans concession mais toujours d'un profond humanisme.

    Marc Robine
    Journaliste de la revue Chorus, il fût un des nombreux interprètes de Gaston Couté
  • Fiche technique - Les Mangeux D'TERRE

    Tarif : Contacter la compagnie - affiches 30x50 fournies 

    Espace scénique nécessaire : 5x4 m

    Montage et balance : 3 heures

    Son et éclairage : fournis par la compagnie

    Hébergement et repas : à la charge de l'organisateur